Copyright © 2017 pour Kamyno / Paris - France / Siret 80288762000010 

Véritable prouesse technique, les boutons de manchette Kamyno sont en cuir cru tressé et argent massif. Ces boutons de manchette sont à la fois sobres et discrets par leur taille, nobles et précieux par les matières qui les composent. Une touche originale, raffinée et décontractée pour votre tenue, faisant appel au savoir-faire extraordinaire d'un des plus grands artisans du pays. Il faut compter mis bout à bout 4h de travail pour la réalisation d'une seule paire de boutons de manchette Kamyno, et près de 30 années d'expérience pour réussir un travail aussi fin, et innégalé dans le monde.

Nous ne pouvons malheureusement en produire qu'une centaine de paires par an...

Mais qu'ont ils de si exceptionnels ces boutons de manchettes ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fait, c'est quoi le cuir cru ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le travail du cuir « cru » est le savoir-faire par excellence de l'artisanat argentin et gaucho.

Il consiste d'abord dans la matière, un cuir tanné 100% végétal, à la couleur beige clair, presque blanche, couleur originelle du cuir.

 

Du fait de l'immensité des propriétés argentines et de leur éloignement des villes au XIXème siècle, les traditionnels « gauchos » (cow boy argentins) n'avaient pas accès aux tanneries. Pour le bon fonctionnement des « estancias » (propriétés agricoles), il fallait posséder une très grande diversité de selleries, avec à l'époque, l'autonomie et la robustesse comme seuls impératifs.

 

Progressivement, et pour l'occasion des nombreuses fêtes traditionnelles locales, les plus riches se sont mis à travailler l'esthétique de ce cuir, pour les ornements d'apparat des chevaux et des cavaliers.

 

Les artisans argentins qui travaillent le « cuero crudo » au plus haut niveau sont aujourd'hui de véritables joaillers, maîtres incontestés dans l'art de la tresse de cuir et de la sellerie.

 

Pour valoriser cet art, il faut imaginer le nombre d'heures nécessaires à la réalisation de chaque pièce. Il faut d'abord obtenir une fine feuille de cuir épaisse d'à peine un demi millimètre, découper un à un chaque fil, les teinter aux pigments naturels selon les modèles, réaliser le travail de tressage très serré, inclure différentes formes d'ornements, toujours entièrement à la main.

Doublez le nombre de fils dans une tresse, et vous quadruplez le temps de travail nécessaire... et ainsi de suite.

 

Nos petits accessoires sont confectionnés spécialement pour Kamyno, par les meilleurs artisans d'Argentine. Ils confèrent à leur propriétaire une petite note raffinée que les autres n'ont pas...