Copyright © 2017 pour Kamyno / Paris - France / Siret 80288762000010 

                             

 

 

                      Florencio Molina Campos 1891-1959

                                                            (Peintre et dessinateur argentin)

 

                                                 Lithographies originales tirées des Almanachs « Alpargatas »

 

 

Florencio est sans aucun doute le peintre argentin le plus connu de son pays. Il exposa d'ailleurs au début de sa carrière dans plusieurs capitales d'Europe, ou il remporta un vif succès.

Aujourd'hui, peu d'européens connaissent son nom, alors que sans le savoir, tous et vous compris avez admiré son œuvre...

 

L'artiste a passé son enfance entre la ville et les différents « campos » familiaux en Argentine. Il y dessine depuis le plus jeune âge des scènes champêtres et des « gauchos » (cow boys argentins), qu'il met en scène dans leur quotidien. Ses personnages sont des paysans modestes, qu'il représente de façon caricaturale, humoristique et naïve. Il se plait à restituer leurs gestes, leurs jeux, leur intimité, le travail des champs, la surveillance des troupeaux et le dressage des chevaux.

 

Ce peintre dessinateur utilisait essentiellement la gouache, le pastel, l'huile et la tempera, qu'il appliquait sur du papier, du carton, des toiles et des panneaux de bois.

 

Sa première exposition en 1926 à Buenos Aires fut un succès, et l'achat de plusieurs de ses toiles par le président argentin de l'époque fut remarqué. Il fut nommé l'année d'après professeur d'art dans un collège national réputé.

En 1930, il publia dans le journal argentin « La Razon » une série de dessins intitulés « Picapiedras criollos », la fameuse famille « Pierre à feu  - Flintstones », plus tard américanisée et diffusée dans le monde entier.

 

La même année, la société « Alpargatas », fabricant d'espadrilles de tradition basque très répandues dans les campagnes, lui commande une série de 12 gouaches, pour illustrer son premier almanach (sorte de calendrier publicitaire). Chacune représente une vision idéaliste et traditionnelle de la vie dans les « campos » argentins. Molina Campos fut l'illustrateur des almanachs « Alpargatas » pour les périodes 1931-1936, 1940-1945, 1961-1962, ce qui contribua à le rendre célèbre en Argentine.

 

Il exposa par la suite en Europe, en commençant par Paris en 1931, puis New York en 1938.

 

A la suite de son voyage aux Etats-Unis, et à l'initiative dit-on de la présidence de Roosevelt, il fut recruté par les studios Walt Disney comme conseiller technique, de 1941 à 1955.

C'est à lui entre autres que nous devons le film « Bamby », en 1942, dont l'allure des animaux et la végétation furent fortement inspirées de l'ile Victoria au cœur de la Patagonie.

 

Son œuvre est devenue le témoignage visuel de temps révolus.

 

Elle vit le jour à l'époque de la réhabilitation du « gaucho » aux yeux de la société Argentine, qui l’avait placé au rang des malfaisants. Le président Sarmiento disait du « gaucho » que seul son sang était son point commun avec l’être humain.

Le « gaucho » devient progressivement un être positif, et le terme élogieux. Il est associé à la noblesse du cœur, la bravoure, la vaillance, la loyauté, à l’homme solidaire et désintéressé…

 

Nos lithographies originales sont chacune un des feuillets tirés des Almanachs Alpargatas, tous magnifiquement conservés.

Ces feuillets ont été imprimés avec les techniques de l'époque (1931-1962 selon l'exemplaire), sur un papier cartonné au grain inimitable.

 

Les clients qui acquièrent nos lithographies apprécient avant tout l'oeuvre de l'artiste, qui apporte une touche inédite, amusante et culturelle à leurs intérieurs.

Ils valorisent aussi la technique ancienne d'impression, et l'application particulière apportée à l'encadrement.

 

En gage d'authenticité, nous apposons au dos de chacun de nos cadres le logo original de l'entreprise « Alpargatas », et l'élément calendaire découpé du feuillet original.

 

Aujourd'hui, les trois principales places de commercialisation des peintures originales de Florencio Molina Campos sont New York, Buenos Aires et Madrid.

 

C'est avec fierté et en exclusivité que nous pouvons vous proposer une petite partie de son œuvre, au travers de ces lithographies originales.